[Première publication : 28 décembre 2023 – Mise à jour toutes les 15 minutes sur les données du cours de l’or]

Printemps 2024 : le cours de l’or bat tous les records ! Il atteint son niveau le plus haut au mois d’avril à 2 400 dollars l’once, confirmant ainsi les prévisions des analystes. Mais jusqu’où le prix de l’once ou du kilo d’or pourra-t-il aller en 2024 ? Pourra-t-il toujours profiter d’un contexte économique et géopolitique favorable ?

Voici un recueil d’explications et de plusieurs prévisions de spécialistes des métaux précieux sur le cours de l’or en 2024.

Les informations principales sur le cours de l’or en 2024

  • Le consensus des analystes prévoit un cours de l’or à 2 300 dollars en 2024 ;
  • De grandes institutions financières évoquent aussi 2 500 dollars l’once. C’est une augmentation de 11 % par rapport au cours de fin décembre 2023 ;
  • En avril 2024, l’once d’or atteint en réalité 2 400 dollars l’once. Le printemps de tous les records !
  • La baisse réelle des taux d’intérêt devrait déclencher une nouvelle hausse du cours de l’or.

  • Aujourd’hui, le prix « spot » du gramme d’or est de 71.5 € et 77.86 $.
  • Aujourd’hui, le prix « spot » de l’once d’or est de 2224.01 € et 2421.66 $.

Le point au terme du premier trimestre 2024

Mars/avril 2024 : (déjà) un cours de l’or record

Les prévisions de JP Morgan se vérifient presque dès le mois de mars, avec une évolution record pour le cours du métal jaune en dollars. Après un premier pallier atteint à 2 116 dollars l’once au début du mois, le cours grimpe à 2 179 dollars puis au-dessus de 2 200 dollars au fil des semaines. Au terme du mois de mars, on observe une clôture historique à 2 232 dollars l’once.

Le début du mois d’avril donne raison aux analystes : la prévision des 2 300 dollars l’once se vérifie dès la première quinzaine, dépassant même d’un cheveu les 2 400 dollars.

Les planètes sont alignées pour le cours de l’or

En effet, le printemps 2024 coche toutes les cases du « bingo » du contexte favorable au cours du métal jaune :

  • La politique monétaire et l’inflation (bien que contenue) aux États-Unis qui provoquent un affaiblissement du dollar ;
  • Des investisseurs qui anticipent une baisse des taux ;
  • La crise géopolitique, avec notamment les attentats du Crocus City Hall à Moscou le 22 mars.
    Inévitablement, l’or prouve une fois de plus son statut de valeur refuge. En France aussi, surtout avec le projet de taxation des rentes dont les dispositions devraient être annoncées d’ici l’été. Loyers, actions, assurance-vie ? Impossible de savoir pour l’instant quels seront les revenus concernés. L’incertitude plane et donne raison aux épargnants qui choisissent l’or physique comme un moyen de diversifier leur patrimoine. Ou à ceux qui fouillent leur grenier en quête de pièces oubliées !

Le cours de l’argent lui aussi en hausse !

Le cours de l’or n’est pas le seul à atteindre des niveaux records : le cours de l’argent s’envole à 25,91 euros l’once dès le début du mois d’avril. Un niveau proche du dernier record à 26,54 euros l’once atteint en 2012. « Enfin », le cours de l’argent suit la même tendance que son proche cousin le métal jaune. En plus d’un contexte économique favorable, l’argent bénéficie d’une hausse de la demande dans le domaine de l’industrie. Cela profite aussi à d’autres métaux comme la platine et le palladium.

Quel prix pour l’or en 2024

Si l’on regarde l’ensemble des prévisions, la fourchette est large entre 2 150 dollars et 3 000 dollars l’once. Mais il y a une sorte de consensus autour de 2 300 dollars.

Le cours de l’or en 2024 jusqu’à 3 000 dollars ?

L’once d’or à 3 000 dollars est une prévision d’un spécialiste métaux précieux de la Saxo Bank. Mais elle date de l’an dernier. Le cours de l’or maximum à 3 000 dollars, c’était pour cet expert prévu pour le dernier trimestre de 2023. Donc nous vous laissons libre de vos commentaires : avait-il raison trop tôt ou est-il finalement trop optimiste ?

L’analyse graphique dit que…

Notre analyste technique maison, Tradosaure n’aime pas beaucoup les annonces au « doigt mouillé ». Il doit pouvoir lire des informations sur ses graphiques, ses courbes du cours de l’or. Pour cela il utilise la règle du balancier. Selon lui, cette règle permet de prévoir un cours de l’or à 2 800 dollars. Mais il ne précise pas quand et ajoute même dans une vidéo de prévisions annuelles : « le plus lentement possible, le plus tard possible ». C’est le meilleur moyen d’avoir une hausse solide et durable.

Nouveau call-to-action

Des prévisions à 2 300 dollars l’once d’or pour 2024

Le record absolu à 2 150 dollars a enregistré au début du mois de décembre 2023. Une correction finalement assez légère à 2 066 $ est intervenue à la fin du mois de décembre.

JP Morgan : 2 300 dollars en 2024

Ainsi plusieurs analystes de grandes institutions estiment que les 2 300 dollars sont tout à fait atteignables en 2024. C’est le pari fait par JP Morgan : 2 300 dollars l’once d’or ou un lingot d’un kilogramme d’or à pratiquement 74 000 dollars. Autrement dit, le banquier d’affaire prévoit une variation de 11,3 % du prix de l’or en 2024.

Le modèle Siegel a vu juste en 2023

Nous vous avons déjà proposé dans nos prévisions pour l’année 2023. Le modèle du professeur Siegel avait indiqué un cours en 2023 entre 2 135 et 2 315 dollars au deuxième semestre. Sur le coup, c’est le modèle qui a été le plus proche de la réalité (record à 2 136 $ exactement). Donc l’on pourrait être tenté de penser que ce mode de calcul est le bon. Donc les 2 315 $ pourraient être atteignables surtout s’il y a une baisse des taux d’intérêt : c’est l’argument avancé pour justifier cette fourchette haute du cours de l’or.

2024-2025 : toujours plus haut ?

Pour les prochains mois, d’autres experts comme Jeffrey Christian (CPM Group) vont dans le même sens et envisagent une tendance à la hausse. Ainsi, le cours de l’or pourrait être tiré vers le haut jusqu’à la fin de l’année 2024 par un contexte économique de récession. Autre événement à suivre d’ici l’hiver 2024 : les élections présidentielles aux États-Unis, avec les conséquences d’un potentiel retour de Donald Trump à la tête du pouvoir… elles aussi plutôt favorables au cours de l’or.

Taux d’intérêt : le prix de l’or en hausse en 2024 ?

Pourquoi les prévisions haussières sur l’or sont-elles si nombreuses pour 2024 ? Les analystes avancent tous le même argument : la baisse attendue des taux d’intérêt.

Si les taux d’intérêt baissent…

Stop à la hausse des taux en décembre 2023

Si le prix de l’or a atteint des sommets en décembre 2023, c’est parce que les responsables des banques centrales ont laissé entendre que les taux d’intérêt ne seraient plus relevés comme ils l’ont été au premier semestre et début du second en 2023. En effet, l’inflation semble se rétracter mais surtout l’économie tourne au ralenti. Finalement, l’arme utilisée pour réduire l’inflation a fonctionné mais elle a un effet pervers : elle risque de mettre l’économie en panne. L’argent trop cher réduit les demandes de crédit des particuliers et les investissements des entreprises.

Top départ pour la baisse en 2024 ?

Pour l’instant, la FED et la BCE n’ont pas annoncé de baisse de taux formelle. Mais cela n’a pas empêché les traders et aux gérants de fonds d’investissement d’anticiper cette annonce. Résultat, le dollar (et l’euro) a baissé et naturellement, le prix de l’or a augmenté. C’est donc bien cette promesse de baisse de taux qui permettrait au cours de l’or de battre de nouveaux records.

Des cours soutenus par les achats d’or ?

Augmentation des stocks d’or des banques centrales

En 2023, plusieurs banques centrales ont acheté de l’or en masse. Plusieurs dizaines de tonnes pour la Chine et pour la Pologne. C’est évidemment un élément de soutien au cours de l’or. Si la demande institutionnelle ne flanche pas en 2024, le prix de l’or sera soutenu.

graphique achat vente or banques centrales 2023

L’épargne de précaution

Les particuliers ne sont pas en reste sur l’achat d’or. Ils le font d’ailleurs pour les mêmes raisons que les gouvernements : pour protéger leur patrimoine en cas de crise économique. Même si les patrimoines sont bien évidemment différents. Aux États-Unis, une chaîne de grande distribution a mis en vente des mini-lingots d’or, ils se sont arrachés ! Preuve que le grand public américain diversifie la composition de son patrimoine avec des métaux précieux tangibles.

diversifiez votre patrimoine avec VeraCash

L’or en hausse en 2024 si…

Si la politique monétaire de la Réserve Fédérale américaine (la FED) est bien orientée vers une baisse réelle des taux d’intérêt. L’anticipation des investisseurs ne pourra pas tenir longtemps sans cela.

Mais il faut aussi surveiller des incidents géopolitiques ou la résolution de conflits entamés en 2023. Là aussi, les événements extérieurs influencent fortement le cours de l’or, à la hausse ou à la baisse.

Pour aller plus loin


Maintenant que vous connaissez les perspectives d'évolution du cours de l'or pour 2024, où et comment acheter de l'or ? Mathieu Devaux-Sabarros vous en parle dans ce nouvel épisode de BANKO!


Mathieu Devaux-Sabarros

Brand Content Manager chez VeraCash.

Diplômé de l'institut des sciences de l'information et de la communication de Bordeaux, Mathieu Devaux-Sabarros a été consultant pour des groupes comme Orange Business, Sopra Steria ou encore La Banque Postale et le CIC.

Pour VeraCash, il est notamment le présentateur du podcast Valeur Refuge, l'émission pour mieux comprendre l'économie.

Curieux de tout et en particulier d'Économie, de ses transformations et de l'impact qu'elle a sur nos sociétés.

Toutes les questions méritent une réponse, avec recul et pédagogie.