C’est la période des prévisions. Chez VeraCash, nous préférons les faits aux prédictions ou aux incantations. Alors pour vous parler du cours de l’or en 2023, nous allons vous parler de l’état du monde. Quand la planète éternue, c’est l’or qui s’envole. Quand le monde est stable, le cours de l’or aussi. Alors, en 2023, on s’attend à quoi pour l’or ?

L’or en 2023, suite logique de 2022 ?

Depuis le début de la pandémie COVID 19 en février 2020 mais aussi de la guerre en Ukraine en 2022, on peut penser que tout est possible, surtout l’inimaginable. Mais si on prend appui sur les faits économiques et géopolitiques de 2022, qu’observe-t-on ?

graphique représentant le cours or en 2022 dans les devises EUR et USD

Le fait le plus marquant pour le cours de l’or en 2022 est le déclenchement de la guerre en Ukraine à la fin du mois de février. Début mars 2022, le cours de l’or en euros bat un record historique à 1 800 euros l’once. Quand la guerre s’est installée, petit à petit, l’effet « valeur refuge » s’est réduit.

Le cours de l’or et l’inflation en 2022

C’est le deuxième effet « Kiss cool » pour le cours de l’or : l’inflation. Les économistes ne sont pas d’accord sur les raisons de cette hausse des prix (argent magique post-covid ou conflit russe ou les deux) mais elle s’est bien installée. Les Banques centrales ont sorti l’artillerie pour tenter de la freiner. Les taux d’intérêt ont donc fortement augmenté en 2022. Les monnaies ont été plus fortes, notamment le dollar, donc l’or a mécaniquement baissé lors du second semestre. Les observateurs ont aussi noté qu’en euros, le cours de l’or a terminé l’année 7 % au-dessus de son niveau de début d’année. En dollars, le cours de l’or a simplement effacé sa hausse enregistrée en mars avec le déclenchement de la guerre entre la Russie et l’Ukraine. Donc sur l’année 2022, le cours de l’or du 1er janvier est le même que celui du 31 décembre. 

Dans un océan d’actifs (actions, immobilier) dans le rouge, 2022 est finalement une année plutôt positive pour l’or.

Comment va se comporter le cours de l’or en 2023 ?

Petite précaution avant de poursuivre. Depuis 3 ans, tout peut arriver et toutes choses égales par ailleurs, ceteris paribus.

Quelle évolution de l’inflation en 2023 ?

Si on regarde les chiffres du dernier trimestre, l’inflation semble se calmer. L’année en France termine avec une prévision de 6,2 % d’inflation et plutôt une pente baissière depuis le mois de septembre. D’autant que cette hausse de l’indice des prix était vraiment portée par le prix de l’énergie, du pétrole, du gaz et de l’électricité. Les tensions sur ce marché semblent se réduire : les centrales nucléaires reprennent du service, l’hiver est plutôt doux pour l’instant. Certains économistes estiment que l’inflation pourrait retrouver des niveaux d’avant 2022 (2%) si la Russie et l’Ukraine stoppaient leur conflit. On ne voit pas bien comment pour l’instant.

Augmentation des taux d’intérêt en 2023 joue contre l’or

C’est l’autre élément qui va jouer sur le cours de l’or. On l’a vu, quand les banques centrales augmentent leurs taux, le cours de l’or flanche. Pour être précis : ce sont les monnaies qui se renforcent, donc le prix de l’or mécaniquement baisse. De plus, les placements obligataires d’Etats ou les bons du Trésor retrouvent des couleurs avec des taux plus élevés. Ces dernières années, on enregistrait même des taux négatifs.

Le « pic » des taux d’intérêt atteint en 2023 ?

C’est la nouvelle qui a déjà été anticipée par les investisseurs en fin d’année 2022. Pour de nombreux analystes, les banques centrales ne pourront pas augmenter beaucoup plus leurs taux. Sauf à vraiment gripper la machine économique, provoquer une crise de l’immobilier, ce n’est pas l’objectif non plus. L’inflation risque de rester un peu élevée (sauf fin de la guerre en Ukraine), le cours de l’or devrait en bénéficier.

Retrouvez le cours de l’or actualisé régulièrement sur le site de VeraCash

Consulter le cours de l'or

Un cours de l’or à 3000 $ pour 2023 ?

L’information est partout, on ne peut pas la cacher. Un analyste de la Saxo Bank a annoncé dans des prévisions que l’or pourrait s’échanger à 3 000 dollars l’once. Si (et seulement si) des conditions catastrophiques sont réunies : une crise économique majeure, une inflation galopante, etc. Selon cet expert du marché des matières premières, si tout va très mal, l’or se portera bien. Une sorte de valeur refuge donc 😉.

Est-ce que l’or va monter en 2023 ?

Jean-François Faure (pdg du groupe AuCOFFRE dont VeraCash est une filiale), estime dans le Revenu que l’or va suivre la tendance enregistrée en fin d’année notamment si l’inflation s’installe. Comme on l’a précisé plus haut, « toutes choses égales par ailleurs ». C’est-à-dire sans catastrophe ou agitation géopolitique majeure imprévisibles ou impensables dans les mois qui viennent.