Le petit cousin de l’or semble scotché sur un palier franchi en 2020. L’année 2022 s’annonçait même assez mauvaise sans la remontada du dernier trimestre. Alors, après 2 ans d’hésitation, l’argent métal va-t-il enfin passer un cap ? Vers le haut ?

2022 :  en euros, un parcours de l’argent différent de celui de l’or 

Les habitués des métaux précieux le savent. Normalement, le cours de l’argent métal suit les tendances du cours de l’or. Avec des mouvements un peu plus amples mais cela reste très similaire. En 2022, cela n’a pas été le cas pour l’argent métal en euros. En synthèse, l’argent est monté moins haut et moins longtemps. Il est tombé plus bas, plus longtemps.

graphique représentant le cours de l'argent métal en 2022 en euro et en dollar

L’argent perd et gagne

Le cours de l’argent sur un an forme un V très marqué. 

  • Un début d’année 2022 à 20 euros l’once d’argent ; 
  • Un plus haut à 24 euros au moment du déclenchement de la guerre en Ukraine en mars ; 
  • Un plus bas à 18 euros en septembre. 
  • L’année se termine sur une remontée inespérée à 22 euros.

10 % d’augmentation sur un an

Finalement, sur l’année 2022, le cours de l’argent marque une hausse de 10 %. Plutôt réjouissant par rapport à l’or à 6 % ou les marchés boursiers dans le rouge et l’immobilier qui flanche. 

Pourquoi l’argent métal est à la peine en 2022 ?

On l’a vu, en fin de course, l’argent se reprend bien. Mais on pouvait s’attendre à d’autres réactions quand même.

Déclenchement de la guerre : risque de pénurie ?

L’argent n’est pas une valeur refuge, ce n’est pas l’or. En revanche c’est un actif industriel. Avec une guerre aux portes de l’Europe, ce n’est pas la peur du conflit qui influence les investisseurs en argent métal, c’est le risque industriel. Y aura-t-il pénurie d’argent ? Les gestionnaires de portefeuilles de matières premières ont répondu assez vite non à cette question : il n’y a pas de raison que le prix s’envole.

Risque industriel : baisse de la consommation d’argent 

En fait, c’est plutôt la menace sur le bon fonctionnement des usines qui a joué en défaveur de l’argent. En raison de la perturbation des flux logistiques en Europe de l’Est mais aussi en raison de la politique Zéro COVID qui se poursuivait en Chine avec de nombreux confinements. Les usines de panneaux solaires et d’électronique, consommatrices d’argent, produisaient moins.

Inflation et taux d’intérêt : baisse de l’activité industrielle

Normalement, l’inflation est plutôt favorable au cours de l’argent métal. Les prix montent, la machine économique s’emballe donc le prix de l’argent augmente. Sauf qu’en 2022, on enregistre surtout une forte hausse des taux d’intérêt. L’accès au crédit se crispe pour les entreprises et pour les particuliers. Les investisseurs craignent une baisse de la production industrielle, un ralentissement de l’économie voire une récession. Et là, les matières premières industrielles dont l’argent sont impactées. Une diminution de la demande provoque une baisse des cours.

Écoutez l'épisode de Valeur Refuge consacré à l'argent métal

Valeur Refuge, c’est le podcast qui vous aide à mieux comprendre l’économie. Pour ce troisième numéro, les équipes de VeraCash se penchent sur l’opportunité que pourrait représenter l’investissement dans l’argent métal. Pour en parler, Mathieu Devaux-Sabarros reçoit Benjamin Rosoor, rédacteur en chef du blog l’Or et l’Argent.

2023 : le réveil de l’argent métal ?

Cela fait des années que de nombreux investisseurs estiment que l’argent est sous-coté. On a vu récemment des tentatives de short squeeze sur l’argent menées par des internautes.

Le ratio or/argent défavorable

Pour eux, comme pour beaucoup d’amateurs de métal blanc, le ratio or/argent est trop défavorable à l’argent. Il n’est pas à sa juste valeur. Ce ratio prend son origine sur les volumes d’extraction d’or et d’argent (rapport de 1 à 15). Mais aujourd’hui, le recyclage est très développé si bien que le ratio n’est plus pertinent.

La transition énergétique en plein boom 

Un autre argument est avancé. Le rôle de l’argent métal dans la transition énergétique. On en trouve notamment dans les panneaux photovoltaïques. Avec l’augmentation du coût de l’énergie fossile (gaz, pétrole) et le réchauffement climatique, les gouvernements poussent les particuliers et les entreprises à s’équiper de panneaux solaires. La demande va exploser, comme celle de l’argent. C’est sans doute l’indicateur à suivre en cette année 2023.


Mathieu Devaux-Sabarros

Brand Content Manager chez VeraCash®.
Curieux de tout et en particulier d'Économie, de ses transformations et de l'impact qu'elle a sur nos sociétés.
Toutes les questions méritent une réponse, avec recul et pédagogie

%d blogueurs aiment cette page :