Ratio Or/Argent : Comprendre et Investir dans les Métaux Précieux

Depuis plusieurs années, la demande en or et en argent s’accroît fortement, boostée par les incertitudes économiques, à la situation monétaire internationale, le retour à une inflation galopante et aux mesures pour endiguer ce phénomène. Il faut dire que ces matières premières sont reconnues pour leur statut de valeurs refuges, véritables actifs contracycliques sur les marchés financiers.

Néanmoins, avant de vous lancer tête baissée pour investir dans l’argent métal ou même dans une pièce d’or physique et ainsi développer votre portefeuille, il est important d’observer, de comprendre et d’interpréter les indicateurs avancés propres à ces outils d’investissements comme par exemple le ratio or/argent.

Définition et Calcul du Ratio Or/Argent

Pour faire simple, le ratio or/argent correspond à la quantité d’argent nécessaire pour acheter une once d’or au prix du cours spot. Et si vous souhaitez calculer cet indicateur vous-même, il vous suffira de diviser le prix d’une once d’or avec le prix d’une once d’argent.

Aujourd’hui, si l’on évalue le cours de l’or en spot aux alentours de 1850 euros/oz et l’argent à 22 euros/oz, ce ratio est d’environ 84 pour 1. Le calcul fonctionne également sur d’autres échelles de valeurs : avec un lingot en or d’un kilo au prix de 59 500 euros et celui en argent à 710 euros, vous obtiendrez sensiblement le même résultat.

Lorsque le ratio est élevé, cela signifie généralement que l’argent est privilégié car il est relativement bon marché. À l’inverse, un ratio bas favorise l’or et peut indiquer qu’il est temps d’acheter de l’or au prix du cours spot. Il est important de préciser que si cet indicateur permet d’évaluer le potentiel d’achat, il peut également servir de métrique pour envisager la vente de métaux précieux. Pour aller plus loin dans votre démarche, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un conseiller en investissement financier agréé.

Facteurs qui Influencent le Ratio Or/Argent

Les investisseurs spécialisés dans les métaux précieux scrutent le ratio or/argent pour orienter leurs décisions d’achat et de vente de pièces, de lingots et d’autres formes de ces métaux. Lorsque le ratio est élevé, il est généralement interprété comme un signal favorable pour l’argent, suggérant que ce métal est relativement abordable par rapport à l’or. En revanche, un ratio bas favorise plutôt l’or, laissant présager qu’il est judicieux d’investir dans ce métal précieux à ce moment.

Il est courant que des investisseurs chevronnés échangent leurs pièces ou lingots d’argent contre de l’or lorsque le ratio diminue. Cependant, étant donné les fluctuations significatives du ratio or/argent, les investisseurs novices peuvent éprouver des difficultés à décrypter ces signaux et à en tirer profit.

En fin de compte, le ratio or/argent encourage la diversification des portefeuilles, une stratégie que les investisseurs expérimentés considèrent généralement comme bénéfique. Cette diversification permet de compenser les pertes potentielles dans un investissement par les gains réalisés dans d’autres.

L’histoire des frères Hunt

Les frères Hunt étaient deux frères milliardaires américains, Nelson Bunker Hunt et William Herbert Hunt, qui ont tenté de corner le marché de l’argent au début des années 1980. Ils ont finalement échoué et ont perdu leur fortune.

Dans les années 1970, les frères Hunt ont commencé à s’intéresser aux marchés financiers. Ils ont prédit que le prix de l’argent allait augmenter en raison de l’inflation et de la dévaluation du dollar. Ils ont commencé à acheter de grandes quantités d’argent, jusqu’à détenir environ 80 % de l’offre mondiale.

Leur stratégie a fonctionné au début, et le prix de l’argent a augmenté de façon spectaculaire. Cependant, en 1980, le marché de l’argent s’est effondré. Les frères Hunt ont été contraints de vendre leurs avoirs à perte, ce qui a entraîné la perte de leur fortune.

L’histoire des frères Hunt est un exemple classique de ce qu’on appelle un « corner » sur un marché. Un corner est un événement dans lequel une personne ou un groupe acquiert une part importante d’un actif, ce qui lui donne un contrôle sur le prix de cet actif. Les corners sont généralement très risqués et peuvent entraîner des pertes importantes pour les participants.

Dans le cas des frères Hunt, leur corner sur le marché de l’argent a été un échec total. Ils ont perdu leur fortune et ont été contraints de vendre leurs biens pour rembourser leurs dettes. L’histoire des frères Hunt est un avertissement pour les investisseurs qui envisagent de se lancer dans des stratégies de marché risquées.

Le cas Warren Buffet

Warren Buffett a voulu lui aussi faire un corner sur le cours de l’argent métal en 1997. Il a été motivé par plusieurs facteurs, notamment :

  • Sa conviction que l’argent était sous-évalué. Buffett estimait que le prix de l’argent était inférieur à sa valeur intrinsèque, en fonction de son utilisation industrielle et de sa rareté.
  • Son désir de spéculer sur le marché de l’argent. Buffett est un investisseur connu pour sa stratégie d’investissement à long terme, mais il n’a pas hésité à spéculer sur certains marchés, comme celui de l’or ou celui du pétrole.
  • Son opposition à la politique monétaire de la Réserve fédérale. Buffett était un critique de la politique monétaire expansionniste de la Réserve fédérale, qui a conduit à une hausse de l’inflation et à une baisse du pouvoir d’achat de l’argent.

Buffett a commencé à acheter des contrats à terme sur l’argent en 1997, et il a rapidement pris une position importante sur le marché. En quelques mois, il détenait environ 130 millions d’onces d’argent, soit environ 20 % de l’offre mondiale.

La stratégie de Buffett a fonctionné au début, et le prix de l’argent a augmenté de façon spectaculaire. Cependant, en 1998, le marché de l’argent s’est effondré. Buffett a été contraint de vendre ses avoirs à perte, ce qui lui a coûté environ 1 milliard de dollars.

Voici quelques-unes des raisons spécifiques pour lesquelles Buffett a voulu faire un corner sur le cours de l’argent métal :

  • Il pensait que la demande d’argent allait augmenter en raison de la croissance économique mondiale.
  • Il pensait que l’offre d’argent allait diminuer en raison de la baisse de la production minière.
  • Il pensait que l’inflation allait augmenter, ce qui rendrait l’argent plus précieux.

Buffett a été correct sur certaines de ses prédictions. La demande d’argent a augmenté au cours des années 1990, et la production minière a diminué. Cependant, l’inflation a diminué, ce qui a rendu l’argent moins précieux.

Cette expérience a servi de leçon à Buffett, et il a depuis adopté une approche plus prudente dans ses investissements.

Ratio Or Argent depuis 100 ans

Historique du Ratio Or/Argent

Historiquement, le ratio or/argent a souvent évolué entre 15 pour 1 et 70 pour 1. Cela signifie qu’il fallait entre 15 et 70 onces d’argent pour acheter une once d’or au prix du cours spot. Voici quelques moments clés de l’histoire du ratio or/argent :

  • Antiquité : Dans l’Antiquité, le ratio or/argent était d’environ 13 pour 1. L’or et l’argent étaient utilisés comme monnaie et comme moyen d’échange.
  • Moyen Âge : Pendant la période du Moyen Âge, le ratio or/argent a augmenté en raison de l’augmentation de la production d’argent par rapport à celle de l’or. Le ratio est passé à environ 16 pour 1.
  • Découverte de l’Amérique : Au XVIe siècle, suite à la découverte de l’Amérique et à l’exploitation des mines d’argent en Amérique du Sud, la production d’argent a fortement augmenté. Cela a conduit à une baisse du ratio or/argent, qui est descendu à environ 10 pour 1.
  • Révolution industrielle : Au XIXe siècle, avec l’avènement de la révolution industrielle, la demande d’argent pour les applications industrielles (comme la photographie et l’électrolyse) a augmenté. Cela a entraîné une hausse du ratio or/argent, atteignant environ 20 pour 1.
  • 20e siècle : Au cours du 20e siècle, le ratio or/argent a connu des fluctuations importantes en raison de facteurs tels que les guerres, les crises économiques et les politiques monétaires. Pendant la majeure partie du siècle, le ratio est resté dans une fourchette de 20 pour 1 à 70 pour 1.
  • Période récente : Depuis les années 1990, le ratio or/argent a connu une volatilité significative, oscillant entre 40 pour 1 et 100 pour 1. Ces variations sont dues à des facteurs tels que les fluctuations des prix des métaux précieux, les conditions économiques mondiales et les spéculations sur les marchés financiers.

Perspectives Futures du Ratio Or/Argent

Certains experts prédisent un retour du ratio or/argent vers sa moyenne historique d’avant 1900, soit 16 pour 1. Plusieurs facteurs sont avancés pour étayer cette hypothèse, bien que certains de ces experts soient parmi les plus fervents défenseurs de l’investissement dans l’argent.

Il est important de noter que pour que le ratio retrouve sa moyenne d’avant 1900, le prix de l’argent devrait avoisiner les 105 dollars l’once. De manière similaire, un retour au ratio historique signifierait que le prix de l’argent devrait atteindre environ 61 dollars l’once. Ces projections soulignent l’importance du ratio or/argents pour les investisseurs, que ce soit dans le contexte des pièces, des lingots ou d’autres formes de métaux précieux, influençant leurs stratégies d’investissement.